Culture et Littérature

 

Du 14 au 24 avril 2017 / Places limitées. 

 

Cuba, hier et aujourd’hui: sa culture, son histoire, ses lieux de mémoire, ses grands personnages et ses artistes. 

La Havane est une ville figée dans le temps. Ses artistes et créateurs le savent, d’où peut-être, leur relation particulière aux muses qui leur sont plus que favorables. Extrêmement dynamique sur le plan culturel, la ville ne dort pas, encore moins ses créateurs qui cherchent à réinventer, de jour en jour et de siècle en siècle, le monde à leur façon. Aujourd’hui, la culture se trouve à la croisée des chemins et il est temps de la connaitre, peut-être plus que jamais.

Connaître et pénétrer la culture et la créativité cubaine, ce n’est pas seulement faire le tour des musées et se familiariser avec la Grande Histoire, c’est surtout, savoir s’arrêter pour écouter la pluie tropicale, lire la poésie sur les morceaux de papier cachés dans les sanctuaires, entendre la note juste provenant d’un piano dans la nuit, suivre le fantôme de Hemingway près des ruines de la Vielle Ville, apprendre à fredonner les airs de Ernesto Leucona, parler aux poètes vieux comme le monde du quartier chinois, se prendre pour un personnage du « Paraiso » et manger une glace à la fraise et au chocolat, comme dans le film qui porte le même nom.

Découvrez la Havane en compagnie d’écrivains et d’artistes locaux et laissez vous enivrer par leur art de vivre où la culture a une grande place. Laissez-vous surprendre par la relation fusionnelle qu’ils ont avec leur ville et ses légendes urbaines. Suivez les chemins méconnus de la Havane et de ses oasis culturelles en compagnie de l’écrivaine Maya Ombasic. Au passage, n’oubliez pas de prendre un calepin, un canevas ou des chaussures de danse: on ne sait jamais quelle corde la Havane va faire vibrer à l’intérieur de vous.

Quelques points forts de ce voyage: 

  • Conférences culturelles données par les spécialistes cubains.
  • Excursions et activités en rapport avec la culture, les arts et la littérature.
  • Havane profonde à travers ses personnages mythiques.
  • Les lieux secrets des grands écrivains: Hemingway, Carpentier, Lezama Lima.
  • Découverte de la scène culturelle havanaise.
  • Excursions dans des endroits idylliques et peu fréquentés: village écologique, projet de conservation et de travail social, anciennes plantations de sucre et bien plus…
  • Entretiens et rencontres avec des artistes et écrivains contemporains.
  • L’importance de la nature dans la création du «  réalisme magique » latino-américain.
  • Ateliers d’écriture en français (option)
  • Conseils, suivis et comptes rendus personnalisés (option)
  • Cours d’espagnol tout niveau donné par nos guides cubains
  • Un guide cubain en tout temps depuis le Québec
ACCOMPAGNATRICE :
MAYA OMBASIC 

Maya Ombasic est écrivaine, poète, philosophe et docteur en lettres. Grande voyageuse, nomade de naissance, elle reconnaît la création comme étant son unique port d’attache. En 2007, elle publie son premier recueil de nouvelles intitulé, Chroniques du Lézard, salué par la critique, dans lequel Cuba et la mer dévoilent leurs nombreuses facettes. Les publications s’en suivent: un roman picaresque Rhadamanthe où elle aborde avec ironie et humour la tragique quête d’absolu. Puis, elle publie son premier recueil de poésie Étrangers au coin du pourpre où elle aborde les thèmes comme la guerre et la mort. Entre tout ça, elle a terminé un doctorat en littérature comparée sur la notion d’espace imaginaire dans l’œuvre d’Orhan Pamuk. Elle travaille présentement sur un projet de postdoctorat en philosophie où elle explore le concept de lumière. Maya est également cinéaste. Ella a dirigé un court métrage sur le sel du désert Sur la route du sel suivi d’un documentaire Les Hommes de Sel dont le tournage est prévu pour le printemps 2017. Son prochain livre Le premier jour après Babel dont la sortie est prévue pour l’hiver 2016, est le plus autobiographique mais aussi à ses yeux le plus étrange, comme si parler de soi, c’est surtout parler de la multitude de ceux qui font partie de nous. Quand elle n’écrit et ne crée pas, elle prépare les voyages culturels aux quatre coins de la planète et ne s’arrête à Montréal que pour enseigner la philosophie.

Ce qu’elle dit à propos du prochain voyage à Cuba:

« Ce n’est pas la disparition des sons qui fait le silence, mais la qualité de l’écoute, la pulsation légère d’existence qui anime l’espace. » Michel de Certeau

Cuba a été la plaque tournante dans ma vie d’écrivain et d’artiste parce que nulle part ailleurs au monde je n’ai ressenti une telle interdépendance entre la beauté, les lieux et les gens. Au milieu de tant de façades délabrées et de vies à la quête d’un ailleurs plus lumineux, ce que Cuba a de particulier, c’est précisément cette lumière qui lui est propre et à laquelle on revient constamment. C’est là que j’ai commencé à matérialiser mes créations et c’est là que je me sens comme un poisson dans l’eau. Ce pays, je le connais par cœur, non seulement parce que j’y ai vécu et que j’y retourne régulièrement, mais aussi parce que ma famille y vit aujourd’hui. Et pourtant, j’ai l’impression qu’il me reste encore tant à voir et à découvrir. C’est peut-être pourquoi « connaître » n’est pas le verbe approprié pour décrire mon attachement à l’île. Cuba, je la devine et ressens comme on ressent, sans équivoque, la flèche de cupidon transpercer notre cœur. Parce que je connais ses états d’âme, ses ruelles cachées, ses rituels sacrés, ses expositions et ses événements improvisés, son cercle culturel, ses gigantesques artistes, ses majestueux écrivains et leurs endroits de prédilection à l’écart du brouhaha touristique, ses terrasses et toits romantiques, ses couchers de soleil insoupçonnés, ses vestiges engloutis, ses trésors et ses histoires mythiques, ses théâtres et lieux du culte récemment rénovés, je sais qu’aucun autre voyage ne vous fera connaitre Cuba comme je sais le faire. Voyager signifie pour moi  éviter à tout prix de réduire cette unique expérience aux images figées, car il ne s’agit pas simplement de se déplacer dans l’espace, il faut aussi mettre en marche et stimuler l’esprit en explorant la mémoire des lieux, tout en écoutant attentivement les gens qui les habitent. C’est pourquoi, je vous propose un voyage axé sur la véritable découverte, physique et phycologique des lieux de mémoire de l’île en forme du lézard, en vous proposant les activités et les rencontres authentiques avec la culture cubaine et ses artistes. 

Le dernier voyage du 6 au 16 février 2015 a été exceptionnel. De l’avis des participants,  c’est un voyage unique et en effet, il est minutieusement qualibré et organisé par l’équipe de Jaime Cuba, stimulant pour l’esprit autant que pour les sens.  Regardez le programme exact pour vous en assurer.

 

 

Jour 1 : Varadero – La Havane. Transfer Varadero-Havane



Arrêt, collation et vue panoramique sur le pont de Bacunayagua qui franchit la merveilleuse vallée de Yumuri. (Il s’agit du pont le plus haut de Cuba qui représente en même temps la frontière entre la Province de La Havane et la province de Matanzas.) Installation à l’hôtel. Diner et soirée libre pour se familiariser avec les lieux.

Jour 2 : La Havane coloniale



Petit-déjeuner et diner à l’hôtel. Familiarisation avec les lieux. Durant le diner, Maya fera le premier contact et la mise en contexte du déroulement du voyage. L’après-midi, le guide cubain vient chercher le groupe pour une découverte ” surprise” de la Havane.

Jour 3 : La Havane historique



Petit-déjeuner à l’hôtel et causerie sur l’importance de la culture et l’engagement de la Révolution envers cette dernière. Visite guidée de la ville, en commençant par le Centre Historique, le patrimoine UNESCO de l’humanité. Visite de la Place de la Cathédrale, Place des Armas, Place Saint-François-d’Assise et la Vielle Place. Souper dans un restaurant du Centre Historique. Après-midi, visite panoramique du Capitolio, Parque Central, Parque de la Fraternité, Place de la Révolution, sans oublier Malecon, la longue jetée promenade au bord de la mer. Conférence en français avec un spécialiste de la littérature cubaine à l’Union des Écrivains et des artistes. Échanges et questions. Retour à l’hôtel pour le souper. Soirée libre.

Jour 4 : Artemisa+ L’histoire des esclaves à Cuba



Petit déjeuner à l’hôtel + Départ pour la splendide province Piñar del Rio, communément appelée petite Amazonie de Cuba. Arrivée au village Las Terrazas, situé dans la majestueuse Sierra del Rosario, 1ere réserve de Biosphère de Cuba. Arrivée à Rancho Curujey, cocktail de bienvenue et brève explication du projet écologique. Visite de la plantation du café Buenavista, une des plus anciennes haciendas et productrices du café du XIX siècle. Visite de l’hôtel Moka. Promenade à travers cette communauté hors temps et contact privilégié avec les locaux. Conférence + diner dans la plantation «Buenavista». Possibilité de se baigner dans les chutes thermiques et naturelles du Rio San Juan (amenez des chaussures de marche, mais aussi votre maillot de bain!) Temps libre pour s’imprégner de la bouillonnante beauté de la nature cubaine. Retour et diner à La Havane.

Jour 5 : La mythique route d’Hemingway



Déjeuner à l’hôtel + Conférence sur l’influence des écrivains dans la création de l’identité cubaine. Départ pour la mythique route de HEMINGWAY: visite emblématique des endroits rendus célèbres par les nombreuses visites de l’écrivain américain. Visite LA FINCA VIGIA, sa demeure principale, aujourd’hui transformée en musée. Départ pour le fameux village COJIMAR où l’écrivain a connu le vieillard qui lui a inspiré « Le vieil homme et la mer » (Gregorio Fuentes, le vrai personnage du livre, mort à Cojimar même en 2002!) Visite du monument Hemingway. Cocktail et diner au fameux restaurant Las Terrazas à COJIMAR, établissement inauguré en 1925 et qui conserve le charme d’un typique bar-restaurant donnant sur la mer des Caraïbes. Départ pour le célèbre hôtel Ambos Mundos. Coucher de soleil et majestueuse vue panoramique sur la Vielle Havane et sa baie. Retour et souper à l’hôtel.

Jour 6 : Far Niente (Jour Libre)



Jour libre. Maya sera à disposition pour les ateliers de création littéraire. Selon le nombre d’inscrits, elle choisiera le thème et le lieu approprié.

Jour 7: Havane moderne et ses artistes



Petit-déjeuner puis départ pour La Havane. Visite panoramique de la ville à bord des vielles voitures américaines des années cinquante : Place de la Révolution, La Havane Moderne, 5e avenue, Nécropole Christophe Colomb, et bien plus. Visite du Musée des Beaux Arts. Galeries des artistes cubains de renommée du centre historique, Maison de gravure expérimentale située à la Plaza de la Catedral, Galerie La Casona et le Centre pour le développement des arts visuels de la Plaza Vieja, Usine du papier, Maison de Carmen Montilla. Diner traditionnel typiquement cubain puis départ pour la rencontre avec les artistes. Visite guidée des ateliers et des galeries d’art. Soirée libre à la Havane.

Jour 8 : Pour l’amour de l’architecture


Déjeuner puis départ pour la visite panoramique dédiée à l’architecture construite en dehors des murs de la Ville à l’ouest au cours du XXe siècle. La visite guidée explique les phases d’expansion et comment différents styles, tendances et mouvements représentent les bâtiments de l’époque: L’éclectisme, Néohistoricisme, Art Déco, Style International, brutalisme et le fonctionnalisme. Afin de mieux comprendre l’émergence de ces différents styles, la viste des endroits suivants s’impose:Palais présidentiel, Musée de la Révolution, Bâtiment Emilio Bacardi, Central Park, Grand Théâtre de La Havane, Capitolio National, Malecón, La Rampa, Hôtel Nacional, Bâtiment FOCSA, Hôtel Riviera, 5ÈME AVENUE de Miramar, Écoles d’art Cubanacan, Obélisque de Marianao, Place de la Révolution, Université de La Havane, Avenue Carlos III, Grande Loge maçonnique, Église du Sacré-Cœur de Jésus. Conférence de l’historien de la ville sur le désir de préserver et de rénover la ville. Soirée libre.

Jour 9 : L’influence de la culture afro-cubaine dans les arts et la littérature



Petit-déjeuner puis sortie pour La Havane. Visite de l’emblématique Callejon Hamel: haut lieu de rencontre de la culture afro-cubaine. Départ pour le projet culturel et communautaire Solar de la California. Diner au restaurant La California. Départ pour l’incontournable spectacle live du Conjunto National Folklorico. Diner au célèbre restaurant St-Cristobal + Conférence sur les divinités afro-cubaines.

Jour 10: L’art déco et son importance dans la littérature cubaine



Petit-déjeuner et conférence sur la magie de l’art déco et de sa trace dans littérature. Visite spécialisée et dédiée à l’art déco et à l’architecture avant-gardiste, avec une forte influence française et new-yorkaise, toutes les deux ayant énormément influencé La Havane depuis les années 20 jusqu’aux années 50. Afin de mieux distinguer le bien immobilier, les branches principales de l’art-déco qui sont le zigzag, le GRECO DÉCO, le classique moderne, streamline et protorationalisme, l’arrêt commenté devant les endroits suivants s’impose:Théâtre Fausto, Bâtiment Suarez, Bâtiment Rodriguez Vasquez, Chambre des Emilio Azcue, Bâtiment Lopez Serrano, Casa de las Americas, Maison Clemente Inclan, Casa de Francisco Argüelles, Casa de Manuel Lopez Chavez, Bâtiment de la poésie moderne. Soirée libre.

Jour 11 : Journée libre jusqu’au transfert de l’aéroport.



Journée libre jusqu’au transfert de l’aéroport.


TÉMOIGNAGE DE LOUISE SARRASIN: 

Nous sommes arrivés de Cuba hier soir. Je suis encore toute remuée par l’expérience que j’y ai vécue en compagnie de Jean et de vous tous. Je suis infiniment reconnaissante à Maya et à Leandro, de l’agence J’aime Cuba, de nous avoir intégrés, Jean et moi, à la dernière minute, à ce voyage exceptionnel. Tous deux nous ont permis de découvrir Cuba de manière authentique et de sortir des sentiers battus. Ils se sont démenés pour nous faire vivre un voyage inoubliable rempli de découvertes, de rencontres, de culture et bien sûr de littérature, ultime but de notre voyage. Pari réussi pour les deux !!!!

Merci à Taïmara, notre guide, qui a commenté chaque lieu patiemment, et à Luis, notre conducteur, qui nous a baladés dans des endroits uniques, si profondément cubains et permis d’approfondir notre connaissance de Cuba.

En peu de temps, Jean et moi avons beaucoup appris sur Cuba, un pays que nous avons aimé d’emblée riche d’histoire, de racines métissées, de politique, de culture, d’arts, de musique.

On a aimé loger dans les Villas de Tarara, cet ancien complexe bâti par des investisseurs américains dans les années 50. Composé de plusieurs villas toutes uniques en leur genre, comportant une salle de bain dans chaque chambre, on a pu soupçonner la grandeur et la richesse de ces lieux. Il est intéressant pour nous d’apprendre que ce lieu est maintenant utilisé comme camp d’été pour des élèves ou pour recevoir des groupes comme le nôtre. Bien sûr, les maisons sont plus ou moins bien entretenues, car les Cubains n’ont pas les moyens financiers des riches Américains, mais on y était très confortables. Par ailleurs, le fait d’être logés près de La Havane, nous a permis de découvrir et d’approfondir les richesses de cette ville.

Nous avons été très choyés du côté culturel: rencontres avec des artistes cubains et une professeure de littérature et auteure cubaine très cultivée, Susanna Haug Morales, concert à cordes dirigé par Guido Lopez-Gavilan del Rosario un chef d’orchestre renommé à Cuba, soirée au Jazz Café pour entendre deux groupes très talentueux, Emilio Morales (un pianiste fabuleux) et Carlos Lopez (un saxophoniste génial).

Nous avons visité des lieux hautement symboliques telles la chambre des représentants et la Fortaleza San Carlos de la Cabania. Nous avons déambulé durant deux heures au Musée des Beaux-Arts de La Havane, permettant à nos yeux de s’exposer aux peintures cubaines. Nous avons beaucoup aimé La Havane, une ville que nous aimerions approfondir, Jean et moi. 

Chacun de nous a pu lire le texte qu’il ou elle avait écrit durant le séjour, que ce soit un instantané, un aphorisme, un début de récit ou un roman de son crû. Le tout se tenait dans une atmosphère de respect, chaque personne faisant preuve d’une écoute prodigieuse.

Après les ateliers, nous avions des visites organisées dans les endroits que j’ai cités plus haut. Lors d’une soirée libre, nous sommes allés à la Havane, Jean, moi, Jacinthe, Michel et Jacques souper au restaurant et entendre nos spectacles de jazz au Jazz Café, une soirée mémorable pour chacun de nous…

Dans les particularités que j’aie ressenties à Cuba, il y a: 

– les ruines omniprésentes qui surgissent à tous les coins de rue, témoins visibles des années passées sous la botte du colonialisme, de l’impérialisme américain et du régime communiste ;

– l’histoire très riche de Cuba, méconnue pour moi et que j’ai tant envie de connaître.

– le caractère fier des Cubains;

– les origines diversifiées et riches des Cubains: Indo-Cubaine, Espagnole, Afro-Cubaine, Chinoise, etc.

– la musique, jouée par tant de Cubains, partout, dans les restaurants, à chaque coin de rue.

– la culture afro-cubaine, habitée par ces croyances et ces rites. 

Ce qui est inclus dans le prix 2590 $: 

  • Le circuit comprend 11 jours et 10 nuits
  • Toutes les activités proposées au programme
  • Tous les transports sur place
  • Hébergement en occupation double
  • Certains repas

 Ce qui n’est pas inclus dans le prix: 

  • Vol international.
  • Boissons alcoolisées.
  • Atelier d’écriture.
  • Sorties optionnelles.
  • Il est possible d’ajouter une activité centrée sur l’exercice physique (cours de salsa, yoga, plongée, etc.) Ces activités sont à la carte et sont donc optionnelles.
  • Souvenirs/cadeaux.
  • Buanderie.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS AU SUJET DE CE VOYAGE:

Pour les informations sur les expéditions en français : Maya (1) 514. 531. 1454.

For the information about our trips in English and Spanish : Leandro (1) 438. 877. 2011.

 

Comments are closed.